11/10/2010

10 octobre : Aux portes de la PIV !!!!!

Une défaite I N A C C E P T A B L E !!!

Comment qualifier autrement cette défaite 3-4 contre Beselare.

Mener 2-0 et 3-1 pour être battus 3-4, I N Q U A L I F I A B L E !!!!!

Il est préférable que des commentaires acides soient faits par  un T2 motivé, après concertation avec le T1, plutôt que de laisser la presse écrire n’importe quoi !

Nous sommes déçus Xavier et moi, et le mot est faible, par la prestation de notre groupe.

Certains joueurs croient vraiment trop vite que tout est arrivé. On mène 2-0 et hop, dans la tête, le match est gagné. Le score passe à 3-1 et alors là, le match est fini et on considère l’équipe adverse comme des moins que rien ! Eh bien, Messieurs, ces moins que rien vous ont infligé une des défaites les plus lourdes à avaler depuis que le T1 et le T2 sont en charge de ce groupe. Ces ‘moins que rien’, Messieurs, vous ont  montré qu’avec de la hargne et de l’envie, même une équipe dite ‘plus faible’ n’a aucun mal à venir à bout d’une équipe de 'stars' qui oublient leur football pour tomber dans la facilité. Inadmissible ce comportement ! Ceci n’est pas écrit par un supporter de Ploegsteert ou d’Houthem, mais bien par votre T2. Inadmissible cette autosuffisance qui vous a mené droit dans le décor ! Inadmissible ce relâchement collectif !

La première mi-temps fut très bonne, surtout les 20ères minutes. Notre football était posé, construit, animé, dynamique. Une grande application était de mise pour tous les joueurs et nous avons ainsi mené plus que méritoirement 2-0 sans contestation possible. Des mouvements précis et rapides apportaient le danger dans le camps adverse. Nous étions forts, très forts. Une première grosse erreur de notre triangle central mal repositionné  en reconversion défensive permit une passe en profondeur et  notre défense centrale trop passive ne put empêcher le 1er but adverse. Nous sommes repartis de plus belle et un nouveau beau mouvement sur la droite permit à Tommy Knockaert d’inscrire le plus beau but du match. Nous étions à la 45e minute. Rentrée au vestiaire. Pas d’euphorie. Tout le monde semblait conscient que rien n’était fait puisque Beselare avait déjà réussi à inscrire un but. Et pourtant…..et pourtant !!!! Il ne fallu que 4 minutes à Beselare pour réduire le score. Et à partir de ce moment là, une équipe fantôme devant eux. Plus rien du tout. Plus de mobilité. Des joueurs ne respectant aucun placement. Plus aucune cohésion, plus aucun mouvement collectif. Ah si, c’est vrai, une occasion immanquable qui aurait du nous permettre de reprendre l’avance à 4-2, mais…. Une exclusion pour deux cartes jaunes de Antunes (on se demande encore toujours pourquoi l’arbitre a donné la 2e….). Une défense perdant tout à fait pied. Un entrejeu tout à fait à côté de la plaque, une attaque inexistante. Quelle triste mi-temps ! Quelle triste mentalité ! Aucun sursaut d’orgueil ! Aucune réaction positive !

Ok, notre défense avait du être remaniée suite à l’incapacité de 3 pions alignés habituellement (Maselis, Congiu, Lesage). Ok elle a encore du l’être en cours de 1e mi-temps suite à la déchirure  de Gruson. Ok l’arbitre a annulé un but de façon incompréhensible. Mais bon sang de bon sang, comment est-ce possible d’avoir perdu ces trois points !!! Dès qu’on porte un maillot, on se doit d’honorer sa sélection et de donner tout ce qu’on a !

Messieurs, au lieu de jouer pour la 1e place (nous devrions avoir 16 points comme Houthulst sans avoir perdu stupidement 2 points contre Westende et ces trois là contre Beselare), nous allons jouer réellement pour ne pas descendre. Même si c’était bien notre objectif de début de saison, éviter la PIV, avec notre potentiel, nous espérions Xavier et moine pas avoir autant de difficultés à engranger les points, surtout pas lors des 8 premiers matchs. Ce sera difficile pour certains joueurs de jouer en sachant qu’il faudra absolument prendre des points pour éviter la descente !  Vu le peu de caractère que certains ont montré ce dimanche, comment penser qu’un esprit conquérant pourra permettre à l’équipe de se sauver le plus vite possible çàd d’atteindre le seuil fatidique de 30 points.

Il faut perdre de votre superbe, Messieurs. Il en est grand temps ! Il faut apprendre à vous faire mal, pendant les matches et aux entraînements. Pensez-vous qu’il soit normal de n’avoir que 11 joueurs le mardi à l’entraînement deux semaines de suite alors que le groupe compte 37 joueurs ! Remettez vous en question Messieurs et rapidement ! Travaillons !  Nous avons subi un affront, un fameux affront ! Nous devons y trouver matière à rebondir. Cent fois sur le métier remettons notre ouvrage !!!!

 

21:44 Écrit par Jespotin | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.